Skip to content

Comprendre l’investissement responsable

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

lecture 5 min

L’investissement responsable a le vent en poupe en France. En effet, selon des statistiques récentes de l’association française de la gestion financière (AFG) et du forum pour l’investissement responsable (FIR), les encours ISR (Investissement Socialement Responsable) dans les entreprises éco responsables ont progressé de 32% en un an (40% en 2018). En 2019, c’est en tout 1860 milliards d’euros qui ont été investis dans les entreprises éco responsables en France contre 1458 milliards d’euros en 2018.

L’investissement responsable, qu’est-ce que c’est ?

L’investissement responsable consiste à construire un portefeuille en tenant compte de certains critères chers à l’écologie. La sélection des valeurs devant être incluses au portefeuille doivent ainsi satisfaire aux critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance). Plusieurs indicateurs sont pris en compte dans les critères ESG parmi lesquels: les efforts fournis par l’entreprise pour réduire ses émissions de gaz à effets de serres, les processus mis place pour réduire au maximum sa consommation de papiers et d’emballages, le respect de la parité en son sein à tous les niveaux de la hiérarchie, l’impact positif des politiques de l’entreprise (approvisionnement, production, distribution…) sur l’environnement, etc.

Si l’investissement responsable s’est imposé dans les mœurs ces dernières années, c’est aussi et surtout parce qu’il a bénéficié d’un cadre juridique adapté. Le succès de l’investissement responsable ces dernières années a été tel que l’indice MSCI ESG des valeurs éco responsables (capitalisation boursière pondérée des entreprises éco responsables les plus performantes) a mieux performé que les indices de référence tant en Europe qu’aux États-Unis (MSCI Europe et MSCI USA).

Si vous souhaitez aussi affecter une part de votre épargne à des valeurs éco responsables, sachez donc que c’est un très bel investissement qui vous permet de générer un revenu intéressant tout en vous permettant d’œuvrer pour un monde meilleur. Par contre, si vous hésitez encore à vous lancer ou que vous vous demandez comment investir dans des sociétés dignes de foi, il est important d’en savoir davantage sur le label ISR.

Le label ISR, qu’est-ce que c’est ?

Le label ISR est l’outil de référence qui vous guidera dans le choix des sociétés éco responsables dans lesquelles vous désirez investir. Ce répertoire dont la première version a été publiée le 8 janvier 2016 par le ministère des finances est périodiquement révisé. Il est élaboré et révisé par un comité composé de sommités scientifiques et universitaires qui ont aussi la charge de garantir au label toute sa crédibilité.

Le label ISR compte aujourd’hui plus de 220 fonds. L’inscription d’une entreprise au répertoire suit un processus rigoureux qui peut être résumé par les étapes suivantes :

  • Le désir de l’entreprise auprès des organismes de certification accrédités par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation, organe chargé de délivrer des accréditations aux organismes intervenant dans les processus d’évaluation) que sont l’Afnor certification ainsi que EY France et Deloitte ;
  • La vérification par l’un des organismes accrédités du respect des critères de labellisation que sont :
    • La transparence de l’entreprise ou des fonds adhérents vis-à-vis des objectifs financiers et ESG. Elle vise à protéger l’épargnant d’une éventuelle fourberie de ladite entreprise ;
    • La notation de l’entreprise sur la base des critères ESG ;
    • La rigueur observée par les dirigeants dans le respect et l’application des critères ESG au sein de l’entreprise ou des entreprises constituant le fonds ;
    • La prise en compte des critères ESG dans la construction du portefeuille dans le cas spécifique d’un fonds ;
    • La transparence dans la gestion du fonds par les dirigeants de celui-ci ;
    • La mesure de l’impact de l’entreprise sur son environnement ainsi que sur son écosystème.

Un rapport d’audit est produit par l’organisme accrédité après étude et vérification du respect des critères par ladite entreprise ou le fonds. Le label ISR est attribué à l’entreprise ou au fonds sur la base de ce rapport.

Comment investir dans les entreprises écologiques ?

Entre mars et juillet 2020, l’épargne des français a atteint un niveau record de 85 milliards d’euros selon les statistiques de la Banque de France. Seulement, 70% de cette manne financière est restée improductive car non réinvestie dans les circuits économiques, ont déploré plusieurs économistes. Pourtant, il existe plusieurs véhicules d’investissements à travers lesquels il est possible d’investir ses avoirs dans un but lucratif. Mieux, il est possible d’acquérir les titres des entreprises engagées dans la finance verte et par ricochet dans le développement durable. Nous exposons ici 4 de ces véhicules d’investissements.

Le compte-titres

Il vous permet de constituer un portefeuille de titres sur les conseils avisés de votre banquier. Le compte-titres vous permet de constituer un portefeuille équilibré par une allocation optimale de vos ressources ainsi que par la diversification géographique. En effet, détenir des titres d’entreprises implantées dans divers pays vous permet également de bénéficier des conditions fiscales offertes par ces pays.

Le Plan Épargne en Actions (PEA)

Le PEA vous permet de vous constitué un portefeuille de titres plafonné à 150.000 euros (ou 300.000 euros pour les couples mariés ou pacsés) à condition que ces titres soient ceux d’une entreprise européenne de moins de 5.000 salariés et réalisant un chiffre d’affaires de 1,5 milliards d’euros ou 2 milliards d’euros de total bilan. Le PEA vous offre des avantages fiscaux très avantageux.

Le Plan Épargne Entreprise (PEE)

Le PEE permet aux salariés d’une même entreprise de se constituer une épargne complémentaire par le biais d’un portefeuille de valeurs mobilières. Ces valeurs mobilières peuvent être celles d’entreprises appartenant ou non au groupe auquel appartient l’entreprise. Il en découle un portefeuille largement diversifié par régions et par secteurs et par conséquent offrant des avantages fiscaux intéressants.

L’assurance-vie

Selon les statistiques de la fédération française de l’assurance, les contrats d’assurance-vie s’estimaient à 1700 milliards d’euros en 2019. C’est le produit financier le plus prisé des français. Si l’assurance-vie bénéficie tant de l’intérêt c’est parce qu’il offre de nombreux avantages dont des avantages fiscaux. Il est cependant important de savoir que seuls les contrats d’assurance-vie souscrits en euros bénéficient d’un capital garanti.

Il existe plusieurs véhicules d’investissements vous permettant de placer votre épargne de façon rentable tout étant en accord avec les préceptes propres au développement durable. Cependant, il demeure important de mesurer les risques liés à chaque produits financiers. En effet, nombre de ces véhicules financiers impliquent des placements boursiers (PEA, PEE…) dont il faut être conscient.

Vous souhaitez passer à l’action mais ne savez pas par où commencer ?

Contactez l’équipe Butin, nous nous ferons un plaisir de vous mettre en relation avec l’un de nos conseillers qui saura vous accompagner gratuitement dans l’étude et la réalisation du meilleur investissement à impact positif pour vous.

Pourquoi certaines informations sont floutées ?


Butin est un projet encore en cours de développement. Nous opérerons en tant que Conseiller en Investissement Financier (CIF) dès validation par l’Autorité des Marchés Financiers et l’Orias. Nous serons alors en mesure de vous délivrer un accompagnement financier adapté pour vous aider à faire les meilleurs choix en fonction de votre situation et de vos envies. C’est à ce moment-là seulement que les informations concernant les produits financiers pourront être communiquées. D’ici là, nous vous invitons à vous créer un compte pour être averti dès que nous obtiendrons cet agrément CIF.

Bienvenue chez Butin

Pour recevoir notre incroyable newsletter, rien de plus simple!